Accueil > Actualités > Katia, maman d’accueil de Chance, nous raconte son expérience

Katia, maman d’accueil de Chance, nous raconte son expérience

jeudi 13 octobre 2016

Katia a accueilli et pris soin de Chance pendant son séjour en France.
Elle nous raconte cette première expérience de famille d’accueil pour Mécénat Chirurgie Cardiaque.

"Cette 1ère expérience comme famille d’accueil a dépassé par bien des points ce que j’imaginais et il m’est aujourd’hui bien difficile de vous dire ce qui a été le plus marquant tant c’est une aventure riche et intense. Une chose est sure on ne ressort pas indemne de ces deux mois…

Chance est arrivée à Paris le 30 juin et je crois que le moment de notre rencontre à Roissy restera à jamais gravé dans ma mémoire. C’était un moment à la fois stressant et émouvant qui marquait le début de cette aventure. C’est à Roissy en voyant arriver cette petite fille malade que j’ai pris conscience de la tâche et de la responsabilité qui m’étaient confiées.

Les premiers jours furent un peu compliqué je dois bien l’avouer, elle était triste d’être éloignée des siens et il a fallu trouver nos marques et s’apprivoiser. Mais à mon grand soulagement cette phase de transition a vite laissé place à une très belle entente et complicité entre Chance et moi.

Etre famille d’accueil c’est se retrouver embarqué dans un ascenseur émotionnel et le jour de l’opération fut un des plus éprouvants. Lorsqu’on m’a prévenu que l’opération s’était déroulée avec succès j’ai ressenti un énorme soulagement bien sûr et du bonheur tout simplement. Cette petite fille était guérie !!! Mes retrouvailles avec Chance le lendemain de l’opération resteront un autre moment marquant. En entrant dans sa chambre d’hôpital elle m’a regardé en souriant et m’a dit « Tantie je n’ai plus mal », mon dieu quel émotion.

Les semaines de convalescence qui suivirent furent des semaines magnifiques, j’ai eu un plaisir immense à cajoler cette petite fille, à lui faire découvrir Paris, à la voir s’amuser et s’émerveiller.

Puis arrive le dernier moment d’émotion, celui de la séparation. A ce moment-là je ressens à la fois la joie de renvoyer cette petite fille guérie auprès des siens et à la fois un déchirement car j’étais évidemment très attachée à Chance. Je sais aujourd’hui qu’on ne peut pas s’engager et vivre cette aventure sans y mettre énormément d’affect.

Le lendemain du retour de Chance sa maman a pris contact avec moi et les marques de reconnaissance qu’elle m’a témoignées resteront à jamais dans mon cœur.

Avoir accueilli cette petite fille est aujourd’hui la plus belle chose que j’ai fait dans ma vie et sans aucun doute le succès dont je suis le plus fière…

Ma petite Chance ces derniers mots sont pour toi : Merci d’avoir été aussi adorable tu as rendu cette aventure formidable et surtout sois heureuse c’est le plus beau remerciement que tu puisses me faire."

Soutenir par un don